Menu

Pathologie du dos

Les Douleurs de Dos surtout dans la région basse du dos sont un motif de consultation trés fréquent dans les cabinets médicaux. 

Comme toute autre articulation, le rachis lombaire se doit d'être à la fois une articulation stable et mobile. Le rachis lombaire va assurer deux fonctions en étroite collaboration avec le bassin et les membres inférieurs : on parle de complexe lombo pelvi fémoral.

Des niveaux de sollicitations importants sont atteints lors de l'activité sportive, qui peuvent devenir aggressifs pour le rachis. On distingue différents types de contraintes selon le sport, on aura :

  • Une surcharge axial du rachis lombaire par soulèvement ou tassement : en haltérophilie, équitation, sauts
  • Torsion axiale par effort de rotation pure : les sports de lancers, le golf
  • Torsion axiale par rotation et compression : lutte, judo, rugby
  • Hyperlordose : gymnastique, natation, parachutisme
  • Position maintenue de façon prolongée : cyclisme, kayak, ski nautique

Les Lombalgies en Podologie

La lombalgie n'est pas une pathologie en elle-même, en réalité, elle regroupe un ensemble de symptômes.

Nous possèdons 5 vertèbres lombaires qui s'articulent entre elles par des disques intervertébraux qui vont permettre d'établir la mobilité du rachis. 
Et c'est vraisemblablement le plus fréquemment au niveau de ce disque intervertébral que va concerner la pathologie lombaire. 

La dégénerescence de ce disque favorisée par la répétition de microtraumatiemes va faire le lit de la hernie discale, elle-même préalable au conflit entre le disque et la racine nerveuse.

En effet, la lombalgie peut s'accompagner de l'irritation d'une racine nerveuse, on aura :

  • La sciatique : qui est la plus fréquente : conflit radiculaire des racines L5 ou S1
  • La Cruralgie : conflit radiculaire des racines L3 ou L4 On va parler de lombo radiculalgie commune, l'origine de la douleur est le plus souvent posturale souvent liée à des tensions musculaires (provoquant la hernie) mais aussi psycho sociales (psychologiques, émotionnelles).

Un facteur postural favorisant la lombalgie est l'antériorisation de la ligne de charge, plus le sujet est antériorisé, plus sa chaine musculaire va être tendue et des douleurs de dos vont apparaître.

Les Mouvements du pieds liés aux mouvements du bassin, et ce bassin va s'articuler directement avec le rachis lombaire. Ainsi, les semelles orthopédiques vont permettre de réaxer la posture du patient afin de détendre les tensions musculaires au niveau de la chaine postérieure, mais elle vont aussi permettre une mobilisation harmonieuse des vertèbres lombaires afin de diminuer les contraintes mécaniques qui y sont appliquées.

L'arthrose du Rachis Lombaire

L'arthrose du rachis lombaire est présente dans les 3/4 de la population générale de plus de 40 ans, et elle sera à fortiori présente chez les sportifs. 

Mais la présence de cette arthrose sur les clichés radiologiques ne doit pas être tenue pour responsable des douleurs directement. Elle le sera en effet une fois seulement avoir éliminer les autres causes plausibles: inflammatoires, mécaniques, infectieuses...

Car la présence d'arthrose chez le patient ne signifie pas forcément que le patient restera avec sa douleur lombaire toute sa vie.

Scoliose et Attitude Scoliotique

  • LA SCOLIOSE

La scoliose est une déformation du rachis lombaire dans les 3 plans de l'espace qui est irréductible

De dos, on va constater une colonne en forme de S, une rotation des vertèbres dans le plan horizontale, et de profil une diminution des courbures de la colonne vertébrale. 

Il existe différentes forme de scoliose allant de la simple, double, triple, équilibrée ou non. 

La scoliose apparaît à la fin de l'enfance aux alentours des 9-10 ans, peut évoluer rapidement,  et peut se stabiliser à la fin de la croissance osseuse.

L'objectif du traitement thérapeutique en terme de rééducation fonctionnelle mais aussi à l'aide des semelles orthopédiques sera de limiter ou d'arrêter l'évolution de la scoliose ainsi que d'atténuer ou de supprimer les douleurs associées, de même que les gênes fonctionnelles si elles sont présentes.

  • L'attitude Scoliotique

L'attitude scoliotique est une inflexion du rachis uniquement dans le plan frontal qui est réductible

Elle est liée à un trouble statique, souvent une inégalité de longueur, un pied plus affaissé, un genou plus fléchi, une posture plus latéralisée d'un côté.

INEGALITE DE LONGUEUR ET ATTITUDE SCOLIOTIQUE

Quand on a une inégalité de longueur, le corps va compenser automatiquement cette inégalité. En effet, cette différence va pouvoir être tolérée pendant un certain temps chez le sujet sédentaire.

Mais chez un sportif de loisirs ou bien de compétition, une intense sollicitation mécanique peut décompenser des facteurs de correction et déclencher des pathologies mécaniques et des douleurs commençant dans la région lombaire.

Ainsi, au niveau des lombaires, l'obliquité du plateau sacré entrainera une inclinaison de la colonne lombaire, on parle alors d'ATTITUDE SCOLIOTIQUE.

Cette déviation de la colonne sera neutralisée par la contraction des muscles opposée à la bascule (les muscles psoas, carré des lombaes, paravertébraux dorsaux). On va se retrouver avec une convexité lombaire du côté du membre inférieur le plus court. 

Les semelles orthopédiques sont un traitement biomécaniques qui vont permettre de compenser cette bascule pelvienne afin de rétablir l'équilibre du corps, et ainsi limiter la compensation au niveau du rachis lombaire pouvant provoquer des douleurs.

Contactez-moi

Les actualités
Voir toutes les actualités

Newsletter